SIMPLICITE VOLONTAIRE : MON QUOTIDIEN

04 juillet 2011

 Trucs et astuces pour réduire mon impact sur l'environnement.

L'alimentation

La Marmite Norvégienne

IMG_1255

Je porte à ébullition dans une casserole : patates, légumes, viande, compote, tout ce que vous voulez, toutefois que les aliments baignent dans l'eau.

Je pose sur le couvercle un essuie éponge plié plusieurs fois, pour éviter la perte de chaleur à travers le couvercle.

IMG_1243

 Lorsque le tout bout, je place la casserole dans mon panier matelassé de couvertures (c'est la marmite norvégienne), et je place un coussin par dessus. La température va descendre tellement doucement que le repas continuera à cuire doucement pendant des heures. Après 12 heures, il sera encore suffisemment chaud pour être mangé.

Ce mode de cuisson évite les débordements et le cramé.

Les ingrédients conservent toute leur saveur. Très pratique !

 

Je mange cru le plus souvent possible et je fais germer les céréales et les légumineuses que je mange crues ou légèrement cuites.

IMG_1264

Je partage un potager avec d'autres à la ligue des coins de terre.

Des légumes méconnus mais très intéressants pour leur production : la pomme de terre Gasoré (qui résiste au mildiou),

L'arroche rouge (un épinard rouge qui produit de grandes feuilles toute l'année)

Le panais (une carotte blanche très sucrée)

Le radis noir (chair blanche savoureuse)

 

Pour laver les légumes du jardin, il faut parfois beaucoup d'eau pour enlever la terre et les pucerons.

Je limite le gaspillage en filtrant l'eau dans une passoire garnie d'un essuie, et je récupère l'eau plusieurs fois pour laver les légumes. Le dernier lavage se fera avec de l'eau du robinet. 

 

   IMG_1263

avant de verser dans un seau toute l'eau usagée qui servira à la chasse du WC.

Pour conserver tous les arômes du persil ou du basilic, je les mouds grossièrement et les laisse 24h dans de l'huile d'olive. Ensuite je congèle cette tatouille dans des petits pots en plastic à l'intérieur d'une boîte congélation.

IMG_1262

L'ail est conservé en éclats non pelés dans un bocal d'huile d'olive au frigo. Fini l'ail qui sèche et sent mauvais !

Lisez à propos des plantes sauvages comestibles et des fleurs comestibles, elles sont légion ! Des saveurs inconnues à découvrir ! Les pétales de coquelicot ont un goût de noisette, les fleurs de hosta ont un goût de haricot cru, les fleurs de sauge sont sucrées, les fleurs d'émérocalles remplissent facilement un saladier !

Depuis que je sais qu'on met une substance appétente dans le pain du commerce (comme dans les croquettes pour chien) je fais mon pain moi-même avec une machine à pain. Chaque pain est différent : noix, noisettes, gruyère, graines, poivron, olives, raisins secs, persil, à vous d'inventer votre pain ! Récoltez vos graines d'onages et de coquelicot pour vos pains !

Je récolte un maximum de noix et de noisettes en septembre, et je les stocke dans des caisses à fruits empilées jusqu'au plafond dans un coin de mon salon. Ce sont des protéines gratuites, il suffit de ramasser !

 

Les groseilles, framboises et mûres sont transformées en jus stérilisé grâce à un extracteur de jus à vapeur (en inox, pas en alu !) et conservées dans des bouteilles en verre tandis que les cerises, pommes, poires, rhubarbe, prunes, coings, sont changés en compote dans des bocaux posés couvercle vers le bas pour une conservation longue. Un carton bien raide sépare les étages de bocaux.

IMG_1270

Les légumes racines (carottes, panais, pommes de terre,...) sont à l'abri des campagnols et du gel dans des tonneaux de machine à laver enterrés et recouverts de paille, les topinambours et les radis noirs restent dans la terre, recouverts de paille pour une extraction aisée en période de gel.

Les boîtes à surgeler sont des tétra-briques découpées sur trois côtés, le dessus sert de couvercle.

IMG_1275

J'achète exclusivement du fromage belge, le plus local possible.

Pour remplacer les sachets de sucre vanilliné, je réalise un extrait de vanille : remplissez une bouteille de bâtons de vanille et de rhum. Laissez macérer au frais et à l'obscurité pendant trois mois et puis filtrez ! Demandez à des malgaches de rapporter de la vanille fraîche de leur pays quand ils partent en vacances !

IMG_1269

Le frigo est près de la fenêtre, elle reste ouverte pendant la nuit pour aider le frigo à se refroidir.

Produits de soin

Une pommade anti-inflammatoire : faites sécher des fleurs de souci, puis faites-les macérer dans de l'huile pendant un mois. Filtrez. Conservez dans un récipient en verre. Utile contre les irritations de la peau, l'eczéma et contre les douleurs.

 

J'hydrate ma peau avec de l'huile de sésame alimentaire. C'est magique !

IMG_1268

 Et je poudre mes aisselles avec du bicarbonate de soude. Je peux transpirer sans la moindre odeur. Mon gel douche est une base lavante neutre parfumée à la camomille et à l'orange.

Je lave le linge avec une décoction de cendres de bois, qui est super dégraissante. Utile aussi pour les sols et déboucher les canalisations.

Je récolte les fleurs de lavande, elles sèchent à fond avant d'être ensachées dans du tulle (l'odeur passe mieux à travers le tulle qu'à travers le tissus), les sachets sont pendus aux cintres de la garde-robe. Quand je ferai glisser les cintres sur la barre, les sachets seront agités et l'odeur se dégagera pour chasser les mites.

IMG_1267

Le mobilier

Tous les vêtements sont sur cintres, je n'ai pas de faux-plis, et la garde-robe est faite sur mesure par bibi : panneaux MDF, barres à rideaux, tentures au lieu de portes. Toutes mes étagères et armoires sont faites sur mesure, j'ai optimisé l'espace de mon petit appartement au maximum.

IMG_1248

Le lit : la matelas est à hauteur des fesses, je ne dois plus mobiliser mes genoux pour m'y coucher ou en sortir.

Le bureau : une porte de récupération sur des tréteaux, et les aides-mémoire pour la culture des légumes exigeants pendent sur une corde à linge

IMG_1253

Les tentures : avec trois couches de tissus épais, le froid ne passe pas. Attachez la tringle contre le plafond :

IMG_1249

et laissez tomber le tissu sur le sol

IMG_1278 

Les fenêtres : deux fenêtres bois simple vitrage espacées de 10 cm, avec un effet de serre qui chauffe les pièces entre février et mai, et entre septembre et novembre !

Isolation des murs : le revêtement intérieur des murs de facade est matelassé avec des couvertures, des tissus, des cartons aplatis, avec un joli plaid ou une natte en finition. Le rayonnement du froid est stoppé.

IMG_1251

Les murs extérieurs sont recouverts d'un lierre qui protège les briques contre la pluie et le vent. Au fil des ans, il produira une épaisse couche de bois vivant agissant contre l'action du froid.

Les plafonds sont bas, constitués de deux planchers séparés par une couche de copaux. En 5 minutes le radiateur a chauffé la pièce. Ma consommation cet hiver fut minime.

Un vieux sommier à lattes est devenu une étagère à fruits

IMG_1280

La cohabitation : pour diminuer par 2 tous les frais : devenez personne de compagnie, on est moins seul et on a plus chaud !

Le pétrole : il ne fera qu'augmenter de plus en plus, avant de jeter, réfléchissez à ce qu'un objet pourra servir en seconde vie : mes vieilles godasses me servent de pots de fleurs, et j'isole les murs avec les vêtements troués !

Les objets dont je n'ai plus besoin : je les dépose sur le trottoir avec un petit mot : "à donner". Quand je revient une heure après, l'objet a trouvé son nouveau propriétaire !

Je fais partie d'un groupe de personnes qui se rendrent service, ça s'appelle la servicerie, on prête un coup de main ou un outil, et nous créons des liens forts. Nous nous réunissons une fois par mois en auberge espagnole pour échanger nos offres et nos demandes. Que du bonheur !

 

 

 

 

Posté par helene p à 11:02 - Commentaires [10] - Permalien [#]